DOSSIER : Trouver un emploi

La recherche d'emploi

Imprimer cette page

 

Que d'étapes à franchir depuis le moment où vous vous lancerez dans votre recherche d'emploi jusqu'à celui où vous décrocherez votre premier entretien !

Soyez préparé, il y aura des hauts et des bas...
Le premier job sera sans nul doute le plus difficile à décrocher.

 

 

Objectif #1 : Travailler en Australie !

Recherche d'emploi en Australie

Observez autour de vous pour comprendre l'approche et la culture australienne dans ce domaine, accordez beaucoup de soin dans la rédaction de votre CV et lettre de motivation, préparez ardemment vos entretiens d'embauche, persévérez dans vos démarches sans jamais baisser les bras et apprenez de vos erreurs ou de vos déceptions !

Lorsque vous aurez décroché votre premier travail en Australie, alors l'étape la plus importante dans votre carrière professionnelle en Australie aura été franchie !

 

Chercher un travail : comment s'y prendre ?

Dans ce domaine, plusieurs approches sont à considérer... La manière de rechercher du travail a bien évolué ces dernières années, certainement autant en Australie qu'en Europe. Rien de compliqué, mais pensez à jouer sur tous les tableaux.

 

Consultez les annonces d'offres d'emploi

Rien de très nouveau dans ce domaine, en Australie, lorsque l'on cherche un travail, on consulte les annonces d'offres d'emploi :

 

Faites jouer vos réseaux !

Les réseaux sociaux et professionnels ont toujours existé mais aujourd'hui on les entretient en ligne ! Ils font désormais partie intégrante de nos vies et chercher un travail en Australie passe forcément par la mise en contact avec vos connaissances !

Échangez et partagez avec votre entourage à propos de votre situation. Linkedin, Viadeo, Facebook, Twitter, etc. sont autant d'opportunités de faire connaitre votre projet. Des conseils pourront être partagés ou des contacts échangés.

 

Les amis des amis...

Vous pourrez être mis en relation par l'intermédiaire d'un ami avec un de ses contacts qui travaille en Australie et qui accepterait de vous en parler et de vous donner des conseils autour d'un café...

 

Des connaissances à vous basées en Australie...

Quelqu'un peut vous informer qu'un poste se libère dans son entreprise et peut alors vous mettre en contact avec la personne en charge du recrutement.

 

Inscrivez-vous à des sites de réseaux professionnels

  • Vous serez visible et pourrez vous faire « chasser » :
    Surtout après une première expérience locale, autrement n'y comptez pas trop pour décrocher votre premier poste...
  • Inscrivez-vous à des groupes de discussions :
    Il en existe dans tous les domaines professionnels ! Vous pourrez communiquer avec des personnes de votre milieu professionnel, lire des expériences que d'autres partagent, trouver des conseils adaptés à votre profil/situation...
  • Exemples de quelques groupes sur Linkedin :
    Australian IT Industry : ce groupe s'adresse à tous les professionnels de l'IT en Australie.
    Interfrench Australia : le groupe des Français en Australie
    HEC Alumni group : le groupe des anciens élèves d'HEC. Il en existe pour plein d'écoles différentes. On y retrouve généralement tous les élèves, pas forcément ceux de votre promotion. Bien souvent une vraie solidarité existe au nom de la fréquentation du même établissement. Certaines personnes ont évolué à l'étranger et peuvent vous aider.

 

Parler français est-ce un atout en Australie ?

Le fait de parler français peut représenter un avantage pour trouver du travail dans certains domaines ou certaines professions en Australie. A condition souvent d'être bilingue français/anglais !
Ne vous attendez pas non plus à une très forte demande, mais des opportunités peuvent être saisies.

 

Traducteurs et interprètes

Pour travailler en tant que traducteur ou interprète en Australie, il est recommandé d'être certifié NAATI (National Accreditation Authority for Translators and Interpreters).

 

Prof de français

Pour enseigner le français à des étrangers, vous pouvez le faire :

  • Soit de manière indépendante en donnant des cours individuels par le biais des petites annonces,
  • ou bien auprès d'instituts spécialisés pour lesquels il est nécessaire de posséder un DAEFLE (Diplôme d'Aptitude à l'Enseignement du FLE-Français Langue Etrangère).

Il est possible d'étudier et d'obtenir son DAEFLE avec des cours par correspondance comme le CNED. Avec ce diplôme en poche, vous pourrez par exemple travailler dans les Alliances Françaises de Sydney, Melbourne, etc.

 

Enseigner le Français dans les écoles australiennes

Il est assez fréquent de voir des annonces émanant de crèches et écoles maternelles/primaires recherchant des professeurs de Français. Sachez que pour exercer vous aurez besoin de posséder un diplôme australien dans le domaine de l'éducation.

 

Travailler pour des commerçants ou restaurateurs français

Boulangeries françaises, restaurants français, boutiques françaises recrutent très souvent des Français. Mais attention, d'autres compétences sont néanmoins exigées (expérience dans la vente, la restauration, etc.) et ces potentiels employeurs sont très sollicités !

 

Les entreprises australiennes qui travaillent avec le marché français

Ce cas de figure existe. Parler français est forcément un plus, mais les compétences demandées seront prioritairement et avant tout en rapport avec le poste proposé (responsable marketing, ingénieur, responsable commercial, etc.).

 

CV et lettre de motivation

Enfin, l'étape incontournable de votre recherche d'emploi est la rédaction de votre CV et même ses différentes versions (si vous ciblez plusieurs types de postes).
Le CV et la lettre de motivation constituent votre première prise de contact avec les recruteurs. Dans certains domaines la concurrence est forte, il est donc important que vous sachiez marquer les esprits !

Pertinence, soin et rigueur sont les maîtres mots pour maximiser vos chances d'être lu et perçu comme un candidat sérieux potentiel...

Mais au fait ? Comment rédiger un CV et une lettre de motivation à l'Australienne ?