DOSSIER : Road trip en Australie

Conduire en Australie

 

Conduire en Australie est « plus facile à dire qu'à faire » en raison de nombreuses règles nouvelles (parfois surprenantes) si l'on a l'habitude de conduire en France.

Alors, munissez-vous de votre permis international, lisez plusieurs fois ce qui suit et restez concentré les premiers jours, les nouveaux réflexes viendront vite !

 

 

 

Conduire en Australie Un véhicule... pas pareil !

Tout d'abord, la plupart des véhicules australiens sont « essence ». N'attendez pas la perle rare en diesel, elle ne viendra sûrement pas.

Ensuite, gros point important : le volant est à droite !
Ce qui pourrait être anecdotique si l'embrayage n'était pas, du coup, à gauche !

Il faudra donc apprendre à passer vos vitesses de la main gauche.
Pas de panique, cela vient vite avec un peu d'entrainement sur le parking d'un supermarché par exemple.

Avec un peu de chance, vous tomberez sur un véhicule à boite automatique, ce qui est assez courant en Australie.

Si le véhicule demande d'être apprivoisé, il faudra être tout autant attentif à votre environnement. Gardez l'oeil ouvert sur la route !

 

Des routes... pas pareilles du tout !

Le sens de la circulation est inversé par rapport à la France. Le plus important à retenir : en Australie on conduit du côté gauche de la route !

Ce qui signifie concrètement que :

  • La voie de dépassement sur voie rapide ou autoroute est à droite,
  • Les véhicules lents roulent à gauche,
  • Un rond-point se prend dans le sens des aiguilles d'une montre, c'est-à-dire que vous vous engagez sur la gauche.

Un doute ? Rappelez-vous que c'est l'exact OPPOSÉ des règles françaises : vous êtes tenté de rouler à droite ? Alors c'est à gauche qu'il faut aller ! 

Certaines portions d'autoroutes ressemblent parfois à des « nationales » en France. Il arrive même parfois qu'elles soient entrecoupées de feux, ronds-points, carrefours, etc.

 

Limitations de vitesse

Les vitesses sont très aléatoires selon la route (locale ou autoroute) et les zones (goudron sinistré ou non) mais dans l'ensemble vous ne pourrez excéder 110 km/h.

En ville, on roule entre 40 et 60 km/h selon les secteurs. Attention aux zones proches des écoles, où la vitesse est strictement limitée le matin et à la sortie des classes. Des panneaux indiquent clairement les horaires concernés et sont souvent doublés d'un radar... Ne vous laissez pas surprendre ! 

 

Péages

Le principe peut paraître un peu surprenant au début : il n'y pas de barrières ni de caisses aux péages !
Leurs présences est signalées par des panneaux bleus / jaunes « TOLL ». Méfiez-vous cela peut vous coûter cher...!

 

→ Alors comment fait-on ?

On règle par téléphone ou par internet.
Un mode de paiement pas forcément très pratique et qu'il faut effectuer sur le champ au risque d'oublier !
Le délai de paiement est généralement assez court, souvent 48h et une fois celui-ci dépassé vous risquez une amende (salée).
Ne cherchez pas à y échapper, lorsque vous passez au péage votre plaque d'immatriculation est filmée...

Autre possibilité : installer dans son véhicule un système de paiement automatique avec un badge (Flowtag) qui « bip » à chaque passage et déduit le montant de votre compte. Les crédits doivent être achetés en avance.

On aimepicto-on-aime
Sur la route en campervan
Voir les paysages grandioses de l’Australie défilés au grès des kilomètres et de vos envies... Avoir un toit pour dormir chaque soir. Être libre, indépendant et autonome. Baroudeur, baroudeuse… le roadtrip en van est fait pour vous !

:: Plus d'infos sur les pages : Location de campervan 

Feux tricolores

Les feux sont souvent doublés :
• Le premier se situe juste avant le carrefour : là où vous devez vous arrêter (comme en France).
• L'autre à l'opposé du carrefour.

Cela fait donc deux feux identiques consécutifs.
Quoiqu'il arrive, arrêtez-vous toujours AVANT le carrefour (donc avant le premier feu).

 

 

Gare aux amendes !

Si la police se montre tolérante sur certains points, elle ne fait aucun cadeau sur les amendes de consommation d'alcool (maxi 0,5 g / l. de sang) ou encore de vitesse (vu : 400 $ pour 10 km/h au-delà de la limite autorisée), ni même de stationnement... Pour faire simple, tout le monde respecte les règles et le code de la route car on se fait prendre presque systématiquement et les amendes sont très élevées (stationnement impayé 100 AU$ - environ 65 EUR...).

 

Les spécificités du campervan

Vous êtes peut-être propriétaire d'un véhicule léger en France.
En Australie, vous allez louer ou acquérir un meilleur ami pour la route, un van, probablement né entre 1985 et 2000.
Il a déjà quelques rides et a besoin d'être chouchouté...

« Qui veut voyager loin, ménage sa monture ». Cet adage n'a jamais été aussi vrai !
Voici ce qui peut différer d'une voiture citadine conduite et entretenue en France.

 

Le gabarit

Votre van est plus petit qu'un camion mais plus large, plus haut et long qu'une voiture.

Ne tentez pas le diable en ville (notamment pour les créneaux), prévoyez large voire extra large pour passer ou se garer.

Attention également aux parcs de stationnement qui limitent la hauteur à 2 mètres.

 

La mécanique : niveaux et entretien

Les soins aux freins, à l'huile, aux pneus... doivent être intransigeants ou ils auront raison de votre monture.
Mieux vaut dépenser 400 AU$ en pneus neufs que de tomber en panne dans l'outback (dépannage au minimum 600 AU$ !).
Si une Clio ne réclame pas de soins réguliers, votre van, lui, doit être inspecté tous les 2 jours/300 km. Les températures, les routes... sollicitent beaucoup la mécanique.

 

Le comportement du conducteur : anticiper

Toujours s'assurer d'avoir (au moins) :

  • 20 litres d'essence en « extra » (les stations ne sont pas toujours proches),
  • 10 litres d'eau,
  • Un bidon d'huile,
  • Le nécessaire de crevaison.

Si vous souffrez de la chaleur, prévoyez un véhicule avec la clim' !

 

Les routes de ville bush vs outback

Les routes citadines sont très différentes de celles de l’outback / du bush !

Pour les premières, rien de bien différent pour un conducteur expérimenté. Pour les secondes, on parle parfois à peine de « route » : en terre, poussiéreuse...Sur des dizaines voire centaines de kilomètres.
Adaptez votre conduite pour le bien de votre véhicule et pour le vôtre.

 

La conduite de nuit : un autre monde

Le principal danger dans le bush la nuit, c'est la faune : il est très fréquent de rencontrer kangourous, wallabies et autres koalas. Soyez très vigilents !
Attention aussi aux trous sur la chaussée.

Pour toutes ces raisons, il est vraiment déconseillé de conduire la nuit.
Si vous choisissez de prendre la route quand même, réduisez la vitesse et soyez toujours très attentif.

 


Guide-Australie.com, expert en vie australienne !

Facebook Guide Australie   Twitter Guide Australie  Google+ Guide Australie  Guide-Australie.com, le blog !

Guide-Australie.com est le site de référence sur l’Australie pour tous les Français et Francophones.
Conseils aux personnes qui effectuent un voyage en Australie, aux futurs expatriés qui partent vivre en Australie, aux étudiants qui souhaitent poursuivre leur cursus en Australie et aux jeunes voyageurs en PVT / WHV qui viennent passer une année combinant vacances et travail en Australie.

 

www.pvtcanada.com      www.working-holiday-visas.com         www.guide-sydney.com           www.guide-melbourne.com