DOSSIER : Préparatifs

Anglais : bien se préparer au test

Imprimer cette page

 

L'Australie demande à ses étudiants internationaux, avant d'intégrer l'université, d'avoir un bon niveau d'anglais. Celui-ci, bien sûr, doit être validé par un test officiel. De quels examens s'agit-il ? Comment se préparer avec efficacité ? Et quand effectuer son inscription ? Si vous en êtes à cette étape, voici tout ce que vous devez savoir.

Un conseil, n'attendez pas la dernière minute !

 

 

 

TOEFL-IELTS, bien se préparer au test d'anglais Les examens

Les établissements d'études australiens souhaitent vérifier votre aptitude à suivre des cours en anglais. Pour cela, ils acceptent plusieurs tests officiels, notamment le IELTS et le TOEFL.

Parfois, vous pourrez aussi démontrer votre niveau grâce au Pearson Test of English (PTE) ou aux examens de Cambridge (CAE et CPE).

 

Le IELTS

L'International English Language Testing System (IELTS), valable pendant deux ans, est peut-être l'examen le plus prisé.

Il comprend quatre épreuves, que l'on passe généralement dans la journée : rédaction, conversation, écoute et compréhension écrite. A l'issue du test, vous obtiendrez une moyenne allant de 1 à 9.

Faites bien attention en vous inscrivant. C'est le IELTS « academic » qui correspond aux futurs étudiants, et non le « general ».

Le TOEFL

Le Test of English as a Foreign Language (TOEFL) est aussi très populaire. Dans les centres d'examen en France, c'est le Internet Based Test (IBT) qui vous sera proposé, et non le Paper Based Test (PBT). Il vous évalue lui aussi à la compréhension et à l'expression, à l'écrit et à l'oral.

La somme des quatre modules vous donne un total de 120, un score valide deux ans.

 

Connaître le niveau exigé

Pour vous préparer à un examen d'anglais, vous devez absolument connaître la note exigée par votre université ou votre TAFE.
Pour cela, observez bien leurs conditions d'entrée.

Bien sûr, le niveau requis dépend de chaque établissement, mais aussi du cycle d'études et de la filière. Par exemple, on vous en demandera un peu plus en Droit et en Journalisme, qu'en Sciences...

Si vous postulez avant d'avoir passé ce test, chose assez courante auprès de certaines universités, vous recevrez une lettre d'offre conditionnelle. Celle-ci indique la note exacte à obtenir.

 

Pour vous donner une idée des notes minimales, jetez un œil à ce tableau :

  IELTS TOEFL
Université Une moyenne minimale de 6.5, avec pas moins de 6 à chaque épreuve. Un score minimal de 79, en justifiant souvent d'un 21 à l'écrit.
Institut pro Une moyenne minimale de 5.5, avec au moins un 5 à chaque module. Une note finale de 46. Il peut aussi y avoir un score précis à obtenir pour chaque partie du test. 

 

Se préparer

Vous n'avez pas le même niveau d'anglais, le même temps libre ou le même budget qu'un autre...
Alors, à chacun sa méthode !

A noter que bien parler anglais ne suffit pas pour réussir. Il vous faut également absolument vous familiariser avec la structure du test !

 

Un stage intensif

Si l'anglais ce n'est pas votre fort... investissez dans un stage. Celui-ci peut se dérouler dans des centres de formation en France ou en immersion complète dans un pays anglophone, par exemple en Australie.
Le British Council offre une alternative intéressante, un entraînement en ligne appelé "Road to IELTS".
L'Educational Testing Service (ETS), quant à lui, propose le "Take TOEFL Practice Online".

 

Quelques heures de cours

Si vous maîtrisez déjà bien la langue, quelques cours suffisent pour apprivoiser cet examen...
Vous pouvez d'abord prévoir un programme de quelques heures (une pour l'écrit, une autre pour l'oral, et ainsi de suite) avec un professeur particulier.

Autre option, le British Council organise des ateliers d'1 journée à Paris. Ils ont pour but de vous familiariser avec le format du IELTS.
Tout ceci s'accompagne, bien sûr, d'un bon entraînement individuel !

 

Une préparation individuelle

Si vous êtes autonome, contentez-vous alors d'une préparation à l'aide d'un livre, qui comprend un CD audio. Préparez des sujets en vous chronométrant et répétez l'oral avec un proche (ou à défaut, devant votre miroir...).

Allez aussi dégoter des ressources gratuites sur les sites du British Council et de l'ETS.

 

Effectuez votre inscription

Inscrivez-vous à un examen d'anglais dès que possible, en vous accordant quelques mois de préparation... Même s'il faut rester optimiste, pensez aussi à l'éventualité que vous n'aurez peut-être pas la bonne note du premier coup !

 

S'inscrire à l'IELTS

L'IELTS peut se passer dans 7 centres d'examen en France :
Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Paris, Strasbourg et Toulouse.

Il est aussi possible de se rendre en Belgique, à Bruxelles.

picto-bourseCoût de l'inscription :
€ 200
picto-horloge-2Obtention des résultats :
comptez 13 jours

 

S'inscrire au TOEFL

Le TOEFL est disponible dans 26 villes françaises, avec de nombreuses sessions chaque mois. Si ce n'est pas celui que vous espériez, vous pouvez tenter votre chance une nouvelle fois après 12 jours.

picto-bourseCoût de l'inscription :
US$ 240
picto-horloge-2Obtention des résultats :
comptez 2 semaines