DOSSIER : Le quotidien à l'australienne

Internet, téléphone et mobile

Imprimer cette page

 

En arrivant en Australie, après avoir souscrit à un forfait mobile, vous aurez envie d'avoir le téléphone mais surtout internet à la maison : pour contacter vos proches en France, pour commencer l'école ou le travail... mais surtout pour vous sentir enfin chez vous.

Globalement, il faut savoir que l'offre australienne n'est pas toujours efficace et est assez onéreuse... Nous vous donnons ici le mode d'emploi pour réussir au mieux votre installation.

 

 

 

Enfin à la maison, se connecter

Se connecter en Australie L'internet en Australie

En France, on ne se pose pas trop de questions... car maintenant on a tout, ou presque, en illimité et à des prix raisonnables !
Mais qu'en est-il de l'Australie ?

Dans ce pays si moderne, on a parfois l'impression de remonter dans le temps pour ce qui est d'internet...

 

 

A savoir :

  • Les opérateurs pratiquent des plafonds d'utilisation, rarement de l'illimité (mais ça se développe).
  • Un forfait peut comprendre des heures creuses et des heures pleines, où les limites d'usage sont plus ou moins élevées.
  • Un bon forfait peut facilement s'élever à 100 AU$ par mois (env. 70 €).

Autre caractéristique de l'Australie, son immense territoire fait que certains endroits ne bénéficient pas d'internet (ou à vitesse très réduite).
Le National Broadband Network (NBN), introduit en 2009, est en cours de développement pour remédier à ce problème.

 

Comment choisir ?

Pour commencer, renseignez-vous sur les sites web et dans les magasins des principaux fournisseurs (Internet Service Providers - ISPs) comme :
Telstra, Yes Optus, iPrimus, iiNet, Vodafone, MyNetFone, Belong et TPG (uniquement sur Sydney).

 

Pour décrypter les différentes offres, voici ce qu'il faut bien regarder :

  • La durée du contrat

    En Australie, vous devrez bien souvent vous engager pour 12 ou 24 mois (forfait = "plan"), ce qui pose moins de problèmes pour les expatriés que pour les visiteurs temporaires (WHV, étudiants, etc.).
  • Le plafond d'utilisation

    C'est un nouvel élément pour vous. Vous devrez bien réfléchir à la question : "de quoi ai-je besoin ? 100GB, 250GB, 500GB ?". Cela dépend si vous comptez surfer régulièrement sur le web, regarder des vidéos en streaming, utiliser Skype, etc... De plus, cette "data allowance" est souvent partagée entre peak et off-peak hours. Si la limite est dépassée, que ce soit pour les heures creuses ou les heures pleines, vous devrez payer des frais supplémentaires ou votre débit sera considérablement réduit. L'illimité existe aussi en Australie mais a un prix !
  • Le débit

    Regardez bien le type de broadband (ADSL+2, Naked DSL, etc.) et le débit (8Mb, 20Mb, etc.) sur les offres, bien que cela dépende de la couverture réseau et donc de l'endroit où vous habitez.
  • Le prix

    Le coût d'internet varie selon tous ces critères. D'abord, il y a le prix au mois, compris dans une fourchette de AUD$50-150. Et puis, le coût d'installation, ou setup fee, qui environne les AU$100.

 

Appeler du fixe ou du mobile

Le téléphone fixe

En général, le téléphone fixe vient avec l'abonnement internet.

Selon votre «bundle », autrement dit forfait ou package, vous pourrez appeler en illimité dans la région, dans toute l'Australie et/ou sur les portables.

 

Le téléphone portable

Première chose à faire avant de s'envoler pour l'Australie, et si ce n'est pas déjà le cas, faites débloquer votre téléphone portable chez votre revendeur. Ceci vous permettra de mettre une carte SIM australienne dans votre téléphone sans avoir à racheter un appareil sur place.

Parmi les nombreux opérateurs australiens, Telstra est un peu l'équivalent d'Orange en France. Il est plus cher mais offre une meilleure couverture réseau que ses concurrents et est donc plus avantageux si l'on décide de s'aventurer dans l'Outback...

En étant bien installé, vous avez aussi le choix entre Vodafone, Three, Optus, Virgin Mobile, entre autres.

 

Quelle formule choisir ?

Prepaid : C'est l'option la plus rentable en Australie, qui n'a rien à voir avec notre prépayé français. La plupart du temps, vous avez un mois ou deux pour utiliser votre crédit, que vous pouvez recharger en magasin, en ligne ou par téléphone.

Plan : Le forfait est plus intéressant si vous n'avez pas de téléphone débloqué, mais l'est bien moins dans les autres cas puisque vous devrez vous engager pour un ou deux ans.

 

Le prix

La carte SIM coûte AU$1-2.

Pour une formule correcte (forfait ou prépayé), il faudra compter au moins AUD$30 par mois.

Avoir les appels illimités et beaucoup d'internet, c'est un peu un luxe : entre AUD$70-100 !

 

Comment ça marche ?

  • Appels : ici, on ne décompte pas en heure mais en dollars... Un exemple, vous achetez une carte prépayée à AUD$29 mais vous avez AUD$450 à utiliser. Cela peut sembler bizarre, mais c'est juste une question d'habitude ! Parfois, les appels vers le même opérateur, comme de Vodafone à Vodafone, sont illimités.
  • SMS : Le plus souvent, leur utilisation en Australie est illimitée. Parfois, on les décompte du même crédit que les appels.
  • Internet : vous aurez 500MB, 1GB, 6GB... à consommer, cela dépend de votre forfait.

 

Les appels internationaux

Pour appeler la France depuis l'Australie, sachez que la plupart des opérateurs proposent des cartes prépayées destinées à l'international.

Mais en avez-vous vraiment besoin ? Avec VoipBuster, FaceTime ou Skype, vous pourrez communiquer gratuitement avec vos proches par internet. Ce dernier propose aussi des forfaits pour appeler les fixes en France pour moins de 4 euros par mois.

Plus rarement, des minutes à l'international peuvent être comprises dans votre forfait de téléphone fixe.

 

Les indicatifs

 

En Australie

Les numéros australiens sont composés de 8 chiffres et sont précédés par un indicatif.

02 New South Wales (NSW), Australian Capital Territory (ACT)
03 Victoria (VIC), Tasmania (TAS)
04 Tous les téléphones mobiles en Australie
07 Queensland
08 Western Australia (WA), South Australia (SA), Northern Territory (NT)

 

Il existe aussi d'autres indicatifs : le 18/1800 pour les numéros verts (gratuits) ou le 13/1300 pour les numéros spéciaux (au prix d'un appel local).

 

A l'international

  • Vers la France : 00 11 – 33 – indicatif régional (sans le 0) – numéro français.
  • Vers l'Australie : +61 – indicatif régional (sans le 0) - numéro australien.