Se loger en Australie

Se loger en Australie

A chaque style de vie, nomade VS sédentaire, rural VS urbain, son logement. Nous passons en revue 8 manières de se loger en Australie pour vous aider à y voir plus clair sur vos possibilités, parmi elles : location/colocation – campervan – couchsurfing – camping, etc.

Crédit photo : David Mao / Unsplash

Auberge de jeunesse (backpacker)

Backpacker vient du mot anglais "backpack" qui signifie "sac à dos".
"Backpackers" sert à la fois à désigner les jeunes voyageurs WHV ou PVT mais aussi les auberges de jeunesse qui les accueillent !

Les types de chambres proposées vont du dortoir mixte ou non (4 à 18 pers.), à la chambre privée simple, double ou triple.

Bien souvent, vous devrez partager la salle de bain avec les autres occupants.

Équipement utile en backpacker : serviette microfibre, boules Quiès, lampe torche et cadenas.

 

BudgetAvantagesInconvénientsOù chercher ?
  • Dortoir

    de 20 à 40 AU$ / pers. / nuit
  • Chambre double

    de 60 à 100 AU$ / pers. / nuit
  • Echanges de bons plans (jobs, véhicules à vendre…).
  • Des auberges présentes partout en Australie.
  • Équipements inclus : salon, cuisine, laverie et sanitaires communs, prêt de matériel (sèche-cheveux, jeux, etc.), animations (visite de la ville, soirée bingo, tour des bars), accueil (infos sur la ville), terrasse, barbecue, internet…
  • Accueil en général 24h/24 et 7j/7.
  • Propreté, calme, taille des dortoirs sont aléatoires.
  • Vous partagez TOUT ! Il faut être tolérant quant aux horaires de chacun, au bruit…
  • Il est recommandé de surveiller ses affaires personnelles et si possible de les ranger dans un casier fermé à clef.
  • Les sites spécialisés : HostelWorld, YHA, Nomads, VIP Backpackers.
  • La réservation est conseillée, surtout si vous voyagez à plusieurs ou si vous êtes en haute saison. Prenez le temps de bien choisir votre backpacker en comparant prix et prestations.

Certaines chaînes de backpackers proposent une adhésion annuelle afin de bénéficier de tarifs réduits (YHA, VIP, Nomads...). Renseignez-vous sur les sites internet de ces chaines.

Si vous êtes au moins 2, la chambre d'hôte peut s'avérer plus avantageuse que la chambre privée en auberge de jeunesse ! Regardez sur AirBnb par exemple.

Colocation : la vie à plusieurs

Pour ne pas vous sentir seul, pour accéder plus facilement à un logement,... vous optez pour la colocation !

Cela signifie que vous devrez tout partager : salon, salle de bains et peut-être même votre chambre.

 

BudgetAvantagesInconvénientsOù chercher ?
  • Chambre (grandes villes)

    de 150 à 300 AU$ / semaine
  • Vous êtes toujours entouré !
    Une question, un problème ? Hop, un coloc !
  • Vous pouvez trouver facilement un logement pour moins de 6 mois.
  • Coût moins élevé et plus d'espace dans les pièces communes voire possibilité de jardin...
  • Pas ou peu de contraintes administratives.
  • Vous êtes toujours entouré !
    Adeptes de la méditation ou du naturisme, peu de colocations sont faites pour vous. Surtout si vous êtes en chambres partagées.
  • La bonne ambiance dérape parfois dans la vie de groupe.
    La copine du copain, la sœur du voisin... Les débordements et la surpopulation peuvent gâcher la fête.
  • Certains colocs sont maniaques ou à l'inverse laxistes.
    Il faut faire preuve de diplomatie pour trouver des compromis, comme dans une équipe : tous dans le même bateau !
  • Les sites spécialisés : Gumtree, Flatmates, Easyroommate, Flatmate finders.
  • En ville : Les offres sont aussi sur les poteaux des feux tricolores, dans les backpackers, dans les petites annonces (journaux)...

LES PIÈGES À ÉVITER !

Si on vous demande de signer le bail en votre nom ou de verser de l'argent avant d'avoir visité ou d'avoir une clé... = Fuyez !

Les offres type « loyer gratuit contre menus services ». Il est rare que les services en question se limitent à quelques courses ou du ménage. Surtout quand l'annonce précise l'âge ou le sexe des colocataires recherchés.

Location individuelle : l'intimité et l'indépendance

Vous êtes seul(e), à deux ou en couple et vous voulez votre indépendance.
Vous voulez vous stabiliser dans une ville et vous avez un emploi fixe.
Vous rechercher une chambre ou bien même un appartement à louer !

 

BudgetAvantagesInconvénientsOù chercher ?
  • Studio ou T1

    de 200 à 600 AU$ / semaine
  • L'indépendance et votre liberté de vivre comme vous l’entendez !
  • Vous ne devez de comptes qu'à votre propriétaire. Cela allège la partie relationnelle.
  • La sécurité et le calme: pas d'allées-venues chez vous sans un contrôle total de votre part.
  • Vous ne pouvez compter que sur vous-même (à moins d'avoir de super voisins).
  • Les démarches administratives seront à effectuer seul : internet, électricité... Ces prestations ne sont pas toujours incluses et devront donc être résiliées au moment du départ.
  • Le prix de l’indépendance à un coût et votre loyer vous le rappellera !
  • Les sites spécialisés : Realestate, Domain, etc.
  • Les sites particulier à particulier : Gumtree, AirBnB.

NB : Passer par une agence peut vous faciliter la tâche et ne vous coûte pas plus cher car en Australie, les frais sont à la charge du propriétaire.

Meublé ou non meublé ?

L'appartement non meublé vous coûtera évidemment moins cher mais calculez bien le coût de l'aménagement. Par ailleurs, si vous achetez tous vos meubles, pensez qu'il faudra les revendre à la fin de votre séjour.

Enfin, il est plus facile de demander un bail de courte durée (3 mois ou 6 mois) pour les logements meublés.

 

Le bail

La durée de location est généralement de 6 ou 12 mois voire moins pour un appartement meublé.

Vous vous engagez pour la durée totale de votre bail. Si vous devez quitter votre logement avant, vous devrez vous acquitter de tous les loyers dûs à moins de trouver un locataire pour vous remplacer et qui convienne au propriétaire. L’agence peut prendre en charge la recherche mais les frais d’agence vous incomberont alors.

Le bail est à reconduction tacite, dans le NSW le préavis de départ est au minimum de 21 jours pour le locataire et de 60 pour le propriétaire. Toujours vérifier ces informations sur votre bail.

 

Dépôt de garantie

Il n'est pas obligatoire ni systématique.

Pour un logement vide : 4 semaines de loyer.
Pour un meublé : 6 semaines d'avance si le loyer est Autres meublés : pas de limite.

Campervan, 4X4 : la grande aventure !

Voyager en van à travers l'Australie, vous fera vivre « l'ultime» expérience !

Louer ou posséder son propre véhicule, équipé et aménagé pour y vivre en autonomie (manger, dormir,...), c'est le nec plus ultra du voyageur en PVT !
Grâce à votre véhicule vous êtes complètement indépendant et vous alliez découvertes et mobilité professionnelle.

4x4, vans, campervans, caravanes, sont très populaires et très appréciés en Australie.
Vous croiserez bon nombre de voyageurs que ce soit des jeunes en WHV / PVT qui voyagent pour une année sabbatique, des couples et des familles en vacances ou même des Australiens qui s'octroient une année sabbatique.

Vous remarquerez que l'Australien, le « vrai », est toujours extrêmement bien équipé et maîtrise totalement la vie en road trip...
Toujours chaleureux et aimable, si vous avez besoin d'un coup de main ou d'un conseil, n'hésitez pas à engager la conversation !

Équipement indispensable en camping : Pince batterie – Chargeur allume-cigar – Jerricanes (eau, essence) – GPS / Cartes routières – Trousse de premiers secours – Lampe torche ou frontale - Couverture.

 

BudgetAvantagesInconvénientsRéservation
  • Achat van équipé

    de 3 000 à 11 000 AU$
  • Achat 4x4

    de 4 000 à 14 000 AU$
  • Location van équipé

    de 500 à 1 000 AU$ / sem.

 

+ le prix de l’essence (qui compense vite les nuits gratuites).

+ le prix de l'assurance.

Voir aussi : Louer un campervan
  • Une liberté totale.
  • Être au plus près de son travail (fruit picking).
  • Personnalisable : vous pouvez rendre votre « maison » (très) confortable.
  • Si le prix d’achat est douloureux, la revente est la bienvenue en fin de voyage.
  • Votre van ne vous dispensera pas de devoir payer certains campings (attention aux amendes élevées !)
  • Vie au rythme de la nature (diner avant la nuit).
  • L’achat d’un van en haute saison prend du temps. Vérifiez la mécanique.
  • L'entretien du véhicule.
  • La paperasse en cas d'achat.

Certains loueurs proposent des véhicules spécialement réservés aux voyageurs PVT, c'est-à-dire pour les petits budgets. Mais attention, ce ne sont pas toujours les plus compétitifs, tout dépend des promotions du moment, de la saison, de vos besoins...

Avant de réserver, comparez les prix d’abord !

Le couchsurfing : le partage avec les locaux

Le Couchsurfing (ou « surf de canapé ») est un concept communautaire qui fonctionne dans le monde entier.

Un habitant vous prête gracieusement son canapé, voire un matelas gonflable ou carrément une chambre privée pour les plus chanceux !
S'il est disponible et que le courant passe bien entre vous, il peut même vous faire découvrir sa vie et sa ville « de l'intérieur ».

Bien sûr, l'usage veut qu'une fois rentré dans votre pays vous prêtiez votre canapé à votre tour.

Pour entrer dans la communauté Couchsurfing, il faut juste s'inscrire sur un site internet spécialisé.

Équipement utile : taie d’oreiller et sac de couchage pour épargner la lessive à votre hôte. Un petit cadeau ou un repas cuisiné avec amour et des photos de la France seront appréciés.

Plus d'infos : www.couchsurfing.com

 

BudgetAvantagesInconvénientsRéservation

.............. Gratuit !

  • La sécurité. Les mauvaises expériences remontent vite sur le web : si votre hôte n’a que de bons points le risque de tomber sur un déséquilibré est faible.
  • L’accueil, les conseils (job) et l’histoire d’un habitant du « cru ».
  • Vous disposez d’une adresse administrative.
  • La qualité des équipements est variable.
  • Pas toujours facile de trouver un « couch » dans les grandes villes, il faut parfois « postuler ».
  • Un minimum de nuits est souvent imposé.

La réservation est obligatoire sur : www.couchsurfing.com

Entre 3 et 20 jours avant, surtout pour les grandes villes.

Le camping : vivre au grand air !

Le climat et les grandes étendues d'Australie sont propices à ce mode d'hébergement.

Faire du camping, à tout âge, est très courant en Australie. Il faut dire que la plupart des campings sont bien équipés, conviviaux et propres. De quoi convaincre les plus réticents (réticentes ?...). On en trouve à travers tout le pays.

 

Équipement indispensable du camping :

  • Tente et sac de couchage
  • GPS ou cartes routières
  • Lampe torche ou lampe frontale
  • Trousse de premiers secours
  • Couverture
  • Produits anti-moustiques

BudgetAvantagesInconvénientsRéservation
  • Tente + véhicule

    de 6 à 40 AU$ / nuit
  • Équipements : cela varie mais on peut avoir accès à des sanitaires, une piscine, une cuisine, un BBQ, l’électricité...
  • Bon rapport équipement / prix.
  • Devoir faire avec la météo.
  • Horaires de réceptions peu flexibles.
  • Difficilement réalisable sans véhicule.

La réservation est conseillée en haute saison.

Fruit-picking et logement à la ferme

C'est la solution la moins onéreuse quand on a trouvé un travail à la ferme.

Généralement on vous propose de dormir dans un camping ou dans un dortoir (mixte ou non) avec salle de bains commune. Les chambres individuelles sont rares sauf petites fermes familiales.

 

BudgetAvantagesInconvénients
  • Hébergement à la ferme

    de 0 à 80 AU$ / nuit
  • Vous êtes directement sur place. Pas de frais de déplacement, pas de retard au travail...
  • Immersion dans la communauté internationale de fruitpickers.
  • Coût moins élevé que dans un backpacker.
  • Proximité : si vous êtes logé en dortoir, pas d'intimité. Même si cela crée l'ambiance, cela peut aussi l'alourdir.
  • Confort minimal : douche pour 10, cuisine sommaire, literie et toilettes « à l'ancienne » : la vraie vie à la ferme ;)
  • Certains fermiers peu scrupuleux en profitent (vous êtes proche et disponible à toute heure...).

Renseignez-vous sur les conditions et prix de logement « au cas par cas » lors du premier contact avec le fermier. Il vous renseignera, cela n'affectera pas votre embauche et vous évitera bien des désillusions.

Au pair : hébergement en famille d'accueil

Une belle option qui vous permettra de découvrir la vie typique d'une famille australienne.

Attention, aimer s'occuper des enfants n’est pas suffisant ! Vous devrez également faire la cuisine, les courses et quelques tâches ménagères…

 

AvantagesInconvénients
  • Nourri + logé + argent "de poche" : 120 à 250 AU$ / semaine selon le temps de travail (de 20 à 40 h, pouvant inclure soir et week-end selon les familles).
  • 2 jours de repos hebdomadaire.
  • Vous profitez des activités familiales : sortie au parc aquatique, vacances…
  • Vous vivez, dormez, mangez en immersion totale. La dimension sociale est limitée. Si cela se passe mal, cela peut vite devenir invivable.
  • Horaires variables et étendus : du lever des enfants au coucher.
  • Vous êtes statique pendant au moins 3 mois.
  • Privilégiez les grandes villes pour profiter de vos jours de repos.
  • Exigez une chambre séparée (cela se fait la plupart du temps).
  • Si vous ne vous sentez pas bien dans une famille, n'hésitez pas à en changer (des agences spécialisées recrutent).


Guide-Australie.com, expert en vie australienne !

Facebook Guide Australie   Twitter Guide Australie  Google+ Guide Australie  Guide-Australie.com, le blog !

Guide-Australie.com est le site de référence sur l’Australie pour tous les Français et Francophones.
Conseils aux personnes qui effectuent un voyage en Australie, aux futurs expatriés qui partent vivre en Australie, aux étudiants qui souhaitent poursuivre leur cursus en Australie et aux jeunes voyageurs en PVT / WHV qui viennent passer une année combinant vacances et travail en Australie.

 

www.pvtcanada.com      www.working-holiday-visas.com         www.guide-sydney.com           www.guide-melbourne.com