DOSSIER : Avant de partir

Où et quand voyager ?

Imprimer cette page

De par son immensité, l'Australie est traversée par plusieurs climats, ce qui complique un peu l'organisation du voyage ! Aussi, vous avez envie de savoir à quoi vous en tenir : où faut-il aller selon la saison ?
Un exemple, si c'est l'été down under, mieux vaut un séjour à Melbourne qu'une virée dans le Top End... Et quoi d'autre encore ?

Où et quand voyager L'Australie et ses saisons

En organisant votre futur séjour, la première chose à savoir, c'est que les saisons sont inversées dans l'hémisphère sud ! L'hiver s'installe de juin à août, le printemps de septembre à novembre, l'été de décembre à février et l'automne de mars à mai.

On peut se rendre en Australie à n'importe quelle moment, mais il faut bien choisir sa destination.

  • Le nord ne connaît que deux périodes, la wet (souvent à éviter) et la dry (voir plus bas).
  • Dans le centre, les journées sont chaudes, mais attention aux nuits froides pendant l'hiver.
  • La partie sud, quant à elle, jouit d'un climat tempéré avec quatre saisons bien distinctes.

 

Où avez-vous envie de partir ?

 

Melbourne et le sud

À Melbourne, quelle que soit la saison, on a toujours des lunettes de soleil et un parapluie dans son sac !
Mais si vous devez choisir, privilégiez la fin du printemps et le début de l'automne plutôt que l'hiver, ou bien alors rythmer votre visite en fonction des nombreux festivals.

Plus au sud, la Tasmanie se découvre sous des températures clémentes en été, mais peut se révéler tellement magique en hiver, lorsque les forêts d'eucalyptus se recouvrent de neige...

Et voici quelques conseils pour les amoureux de la nature...

Sur la Great Ocean Road, les mois les plus chauds sont agréables pour camper. Les pingouins de Philip Island, quoique présents toute l'année, sont plus nombreux en décembre quand ils nourrissent leurs petits ! A Kangaroo Island, il faudra affronter le froid de l'hiver pour observer les bébés koalas et kangourous sortir de la poche de leur mère, les otaries à fourrure se réchauffer sur les rochers au soleil et les baleines australes longer les côtes.

 

Sydney et ses environs

Avec 240 jours de soleil par an, la belle Sydney se visite tout au long de l'année !
Attention tout de même à l'afflux des touristes en été, de décembre à février, mais la saison estivale reste agréable. L'idéal est de s'y rendre à la fin du printemps ou au début de l'automne pour partager les plages avec les locaux. Evitez autant que possible le moins de juin qui est souvent très pluvieux...

Dans les Blue Mountains, chaque saison a ses atouts, mais le printemps est spécial pour organiser des randonnées et visiter des jardins fleuris.

 

Brisbane et ses côtes ensoleillées

Le sud du Queensland bénéficie d'un climat subtropical et les températures varient peu au fil des mois. A Brisbane, sur la Gold Coast et la Sunshine Coast, on peut profiter toute l'année du surf et du farniente, de barbies (barbecues) sur la plage, de parcs d'attractions et de snorkelling...

Les mois de novembre et de décembre sont particulièrement plaisants : quand l'été montre le bout de son nez, que la pluie n'est pas encore là et qu'il fait bon vivre la nuit !

 

Le nord de l'Australie

La wet season

Une chaleur étouffante et humide nous enveloppe, des éclairs frappent la terre, la pluie tombe à grosses gouttes, eh oui, c'est la saison des pluies !
Elle s'installe de novembre à avril dans tout le nord de l'Australie.

Les parcs nationaux du Kimberley ou autour de Darwin sont magnifiques quand la terre se gorge d'eau et les cascades sont à leur plein. Néanmoins, on est beaucoup plus limité à cette période – routes fermées, sites inaccessibles, etc.

Le long des côtes, vous remarquerez des panneaux qui interdisent la baignade en mer pour cause de méduses mortelles... C'est la terrible "stinger season", qui a lieu d'octobre/novembre à mai/juin (mais attention car on peut toujours rencontrer un de ces spécimens en hiver).
Vous pourrez tout de même explorer la Grande Barrière de Corail grâce à une combinaison ou vous rafraîchir dans les « lagoons » de Cairns et de Darwin.

La dry season

En règle générale, privilégiez donc la saison sèche - de mai à septembre – même si c'est un peu plus touristique et un peu moins l'aventure !

 

Le centre rouge

Le Red Centre australien se visite mieux à la fin de l'hiver et au début de l'automne (août-septembre). C'est l'idéal pour faire de longues marches autour de Kings Canyon, de Kata Tjuta ou des MacDonnell Ranges, pour observer le soleil se lever sur Uluru à une heure raisonnable et pour camper sans subir des températures en dessous de 0°C la nuit.

Mais quelle que soit la saison, vous reviendrez du centre australien avec de merveilleux souvenirs et de superbes clichés !

 

Perth

A Perth, pourquoi ne pas choisir le printemps pour ses journées ensoleillées, sa végétation fleurie et ses températures douces ? Avec l'été, où la ville s'anime by night, c'est la meilleure période.

Plus au nord, on conseille le Nambung National Park, connu pour ses formations rocheuses The Pinnacles, au printemps et à l'automne, surtout pour les randonneurs.