DOSSIER : Trouver un logement

Un toit avec un travail

Imprimer cette page

L'hébergement est un poste budgétaire non négligeable et lorsqu'on peut combiner le logement et le travail cela allège grandement la note et facilite l'organisation quotidienne.

Fruitpicking et logement à la ferme, travail en backpacker, travail au pair, Wwoofing...
Petit tour d'horizon des combinaisons travail-logement : leurs travers et leurs bons côtés. Au travail !

 

Un toit avec un travail

 

Notre conseil primordial !

Si vous êtes amené à travailler sous le virulent soleil Australien, dans un champ ou durant plus de 12h, ne sacrifiez pas votre confort vital !
Dans ces conditions, le sommeil et la douche de fin de journée vous apparaitront comme un réconfort et une récompense, à ne pas négliger ! ...

 

 

Fruitpicking et logement à la ferme

La solution à double tranchant...

C'est la solution la moins onéreuse quand on a trouvé un travail à la ferme.

Généralement on vous propose de dormir dans un camping ou dans un dortoir (mixte ou non) avec salle de bains commune. Les chambres individuelles sont rares sauf petites fermes familiales.

BUDGET

  • De 0 à 80 AU$ / semaine
Inconvénients Avantages
  • Proximité : si vous êtes logé en dortoir, pas d'intimité. Même si cela crée l'ambiance, cela peut aussi l'alourdir.
  • Confort minimal : douche pour 10, cuisine sommaire, literie et toilettes « à l'ancienne » : la vraie vie à la ferme ;)
  • Certains fermiers peu scrupuleux en profitent (vous êtes proche et disponible à toute heure...).
  • Vous êtes directement sur place. Pas de frais de déplacement, pas de retard au travail...
  • Vous êtes immergé dans votre communauté internationale de fruitpickers.
  • Coût moins élevé que dans un backpacker.
ConseilPicto-conseil
Renseignez-vous sur les conditions et prix de logement « au cas par cas » lors du premier contact avec le fermier. Il vous renseignera, cela n'affectera pas votre embauche et vous évitera bien des désillusions.

Travailler au backpacker

La solution de dépannage…

Les backpackers proposent parfois à leurs hôtes de travailler en échange d’un lit.
Temporairement, en ville, cela peut être salutaire.

 

Inconvénients Avantages
  • Le deal est intéressant si vous ne travaillez que 2 à 3h / jour. Au-delà, c’est de l’exploitation (1h de travail vaut au minimum 15 $, une nuit en backpacker vaut environ 30 $).
  • Certaines auberges « usines » ne fournissent que l’équipement minimum et votre confort n’est pas assuré.
  • La clientèle de backpackers n’est pas toujours facile.
  • Vous ne gagnez pas d’argent (la nourriture n’est généralement pas fournie) et rien n’est déclaré !
  • Le travail demandé est généralement de quelques heures par jour, facile et dans une bonne ambiance.
  • Vous vivez dans l’hyper centre du voyage et de l’échange.
  • Si vous êtes « à sec », vous ne dormez pas dehors !
ConseilPicto-conseil
Allez-y au culot : si vous vous sentez bien dans l’auberge, proposez vos services.
Un « vrai » poste peut peut-être même en déboucher !

Fille au pair chez l’habitant

La vie dans une famille australienne

Voici une option riche en vécu !

Elle vous permettra de découvrir la vie typique d'une famille australienne.

Attention, aimer les enfants n’est pas suffisant ! Attendez-vous également à devoir faire la cuisine, les courses et quelques tâches ménagères…

 

Inconvénients Avantages
  • La rémunération n’est pas réglementée, il faut donc être prudent au départ.
  • Vous vivez, dormez, mangez en immersion totale. La dimension sociale est limitée. Si cela se passe mal, cela peut vite devenir invivable.
  • Horaires variables et étendus : du lever des enfants au coucher, avec temps morts.
  • Vous êtes statique pendant au moins 3 mois.
  • Nourri (à l’exception des jours de repos dans certaines familles) + logé + argent « de poche » (120 à 250 $ / semaine selon le temps de travail : de 20 à 40 h incluant soir et week-end).
  • 2 jours de repos hebdomadaire pour visiter les alentours.
  • Vous profitez des activités familiales : sortie au parc aquatique, vacances…
ConseilPicto-conseil
  • Privilégiez les grandes villes pour profiter de vos jours de repos.
  • Exigez une chambre séparée (cela se fait la plupart du temps).
  • Tout peut arriver, aussi si vous ne vous sentez pas bien dans une famille, n'hésitez pas à en changer (des agences spécialisées recrutent).