DOSSIER : Universités et écoles

Les universités australiennes

Imprimer cette page

En Australie, l'université représente le plus haut niveau d'études. Dans un système anglo-saxon, qui mêle un enseignement de qualité à un cadre de vie rêvé, elle vous forme à tout type de métiers : professeur, journaliste, médecin, ingénieur, etc.

Concrètement, c'est quoi, une université en Australie ? Quels cursus délivre-t-elle ? Pour quel prix ? Et pour quelle carrière ? Voici tout ce que vous devez savoir...

 

L'université en Australie

Les universités australiennes

En Australie, l'université se range dans la catégorie « higher education », c'est-à-dire les études supérieures.

Dans ce pays de l'hémisphère sud, on compte 41 universités.

Toutes sont financées par l'État, à l'exception de trois. Si vous choisissez Bond University sur la Gold Coast, par exemple, sachez que c'est l'une des seules universités privées d'Australie.

Si vous ne jurez que par les meilleures, le "groupe des huit" se classe dans le top 1% mondial et excelle en recherche.

Très sélectives, les universités australiennes entendent former des esprits critiques et indépendants. Aussi, un bon dossier vous sera demandé pour l'inscription.

La plupart des établissements s'adaptent aux besoins des étudiants internationaux, qui affluent par centaines de milliers dans des campus cosmopolites.

 

Les études

Comme les étudiants australiens, vous pouvez intégrer deux cycles d'apprentissage à l'université : undergraduate ou postgraduate :

  • Le premier cycle délivre le Bachelor's Degree (une licence).
  • Le deuxième cycle décerne le Master's Degree (un master) ou le PhD (un doctorat).

Certains optent plutôt pour le Graduate Certificate, le Graduate Diploma ou le Postgraduate Diploma, des diplômes de spécialisation.

 

Dans une université australienne, vous pouvez étudier à peu près tout : le commerce, la communication, le design, l'ingénierie, l'informatique, le droit, la médecine ou même l'aviation !

Si l'anglais, ce n'est pas votre fort... les universités proposent des programmes de langue pour les étudiants étrangers. Vous avez donc le choix entre un séjour linguistique ou une remise à niveau. Celle-ci permet d'intégrer un cycle universitaire sans passer par le IELTS ou le TOEFL.

 

C'est un budget !

Étudier dans une université australienne a un coût, entre AUD$10 000 et AUD$35 000 par an, jusqu'à AUD$60 000 pour un cursus comme médecine.
Si vous faites le calcul sur un cycle entier, vous serez peut-être affolés !

Les prix pour les formations en université sont en moyenne plus élevés par rapport aux instituts professionnels.

En parallèle, prévoyez des frais pour les livres et les fournitures, une somme raisonnable qui varie selon les facultés.

Tout ceci requiert donc un financement important.
Des économies sur plusieurs années, une aide venant de vos proches, un prêt étudiant ou encore une bourse... c'est à vous de décider !
Notez que la plupart des australiens ont un job étudiant.

 

Les débouchés

Les universités australiennes vous forment à de nombreuses carrières. Les diplômés peuvent espérer un poste à responsabilité et un bon salaire de départ.

Quelques exemples :

  • Vous pouvez ouvrir un atelier de photographie avec une licence en beaux arts,
  • Être développeur Web avec une licence en technologies de l'information,
  • Travailler en tant que géologue avec une licence en sciences,
  • Etc.
ConseilPicto-conseil
Pour vous donner une idée, rendez vous sur google.com.au et tapez « Where grads go ». Une panoplie de résultats apparaît sur votre écran : ce sont des enquêtes menées annuellement pour savoir quels postes les nouveaux diplômés occupent en Australie.

Sachez qu'un Master ou un Doctorat booste vos chances d'évoluer rapidement dans un métier.

Aussi, les doubles cursus, en terme d'emploi, apportent plus de flexibilité.
Par rapport à vos concurrents, vous avez deux diplômes et pouvez accéder à plus de métiers. Cela peut aussi être un atout pour un poste bien spécifique.

 

La reconnaissance des diplômes

En 2009, la France et l'Australie ont signé une « reconnaissance mutuelle des études et des diplômes en vue d'une poursuite d'études supérieures ».
Cet accord concerne la Conférence des Présidents d'Université (CPU) et la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d'Ingénieurs (CDEFI), soit toutes les universités et écoles d'ingénieurs françaises, et les membres de Universities Australia, soit 39 universités en Australie.

Pour vous, c'est donc simple : si vous êtes titulaire d'un Baccalauréat, vous pouvez intégrer un Bachelor's Degree, d'une Licence, un Master's Degree, et ainsi de suite.

Lors d'une recherche d'emploi, il n'existe pas d'équivalence de diplômes entre les deux pays. Néanmoins, ne vous inquiétez pas, il est tout à fait possible de travailler en France avec un parcours australien. C'est plutôt à l'employeur d'en décider... surtout si ce n'est pas une profession réglementée comme avocat ou infirmier.

Pour faire valoir vos compétences et faciliter la tâche du recruteur, il suffit d'obtenir une attestation de comparabilité auprès du centre ENIC-NARIC France.