DOSSIER : Visas étudiant

Êtes-vous éligible ?

Une fois que vous avez choisi et que vous avez été accepté pour un cursus d’études, le plus dur est passé. Obtenir un visa étudiant pour l’Australie est plutôt simple, chose que vous constaterez en commençant les démarches.

Mais, quelles conditions devez-vous remplir ? Qu’en est-il si vous avez moins de 18 ans, êtes déjà en Australie ou venez avec vos proches ? Pour savoir à quoi vous attendre, nous vous proposons d’étudier les critères d’éligibilité, car vous êtes tenu de satisfaire certaines exigences.

 

Critères d'éligibilité

 

#1 : Être accepté dans un programme d'études

Première condition élémentaire : avoir été accepté à temps plein dans un établissement d'enseignement en Australie !

Celui-ci doit par ailleurs figurer sur une liste d'institutions accréditées pour les étudiants internationaux. Vous les trouverez sur ce site :

Pour en fournir la preuve, c'est très simple. Si vous faites la demande de visa en dehors de l’Australie, vous devrez fournir une Confirmation of Enrolment (COE), soit une confirmation d’inscription, pour chaque cursus que vous avez prévu de suivre. Une lettre d’offre de l’établissement d’études ne sera pas acceptée. Si vous êtes déjà en Australie, vous pourrez soit fournir une lettre d’offre ou une confirmation d’inscription (COE), mais vous devez obligatoirement obtenir le COE à un moment pour obtenir le visa.

Les cas exceptionnels. Vous ne devrez pas fournir cette confirmation d’inscription si :

  • Vous êtes sponsorisés par le Département de la Défense ou le Département des Affaires étrangères et du Commerce en Australie. Dans ce cas, vous devrez donner une « letter of support », soit une lettre d’appui.
  • Vous êtes un étudiant en échange dans le secondaire.
  • Vous êtes étudiant en recherche et devez rester en Australie pour attendre la notation de votre thèse. Il vous faudra alors une lettre d’explication de votre établissement d’études.

 

#2 : Avoir pour intention principale les études

Autre critère pour obtenir un visa étudiant : le Genuine Temporary Entrant requirement (GTE).

Les autorités australiennes veulent ici s'assurer de vos intentions : vous prévoyez de rester temporairement en Australie, soit pendant la durée de vos études.

Inutile de s'alarmer. Lors de la demande, vous répondrez simplement à une série de questions sur votre situation et l'objectif de votre séjour en Australie. Le gouvernement étudiera entre autres votre situation actuelle et votre passé d’immigration.

A noter que l’immigration pourrait être plus stricte sur ce critère toutefois si vous optez pour un séjour linguistique de plus de 12 mois.

 

#3 : Avoir un minimum de connaissances en anglais

Le Département de l’Immigration peut évaluer votre niveau d’anglais lors de la demande, selon votre pays de nationalité ou votre établissements d’études. Encore une fois, inutile de s’inquiéter, puisque si vous avez obtenu une lettre d’offre dans une université ou un autre établissement, vous avez sûrement passé l’un de ces tests d’anglais !

Si un examen vous est demandé, il faut savoir que le site de l’immigration a mis en ligne les scores minimums requis : par exemple 5,5 pour le IELTS, 527 pour le TOEFL papier et 46 pour le TOEFL en ligne sur internet. Il vous faudra un score moins élevé si vous avez déjà effectué un séjour linguistique de 10 ou 20 mois en Australie. Certaines personnes seront exemptées de cette condition, notamment celles qui vont intégrer un programme ELICOS (séjour linguistique).

 

#4 : Justifier des ressources nécessaires à la durée de votre séjour

En quelques mots, vous déclarez avoir assez d'argent pour :

  • Acheter un billet d'avion aller-retour entre la France et l'Australie,
  • Couvrir vos frais de scolarité,
  • Vivre au quotidien (ce qui représente une somme de $AU 19 830 par an),
  • Subvenir aux besoins de votre famille (le cas échéant).

Globalement, vous pourriez avoir à démontrer avoir assez d’argent pour vivre 12 mois en Australie (relevés bancaires personnels ou d’un parent, bourse d’étude, sponsor en Australie) ou justifier d’un salaire annuel équivalent à 60 000 dollars australiens (de vous, d’un conjoint ou d’un parent).

Logiquement, si vous avez déjà organisé un logement avec l'université, de type « homestay » (logement en famille d'accueil) ou sur le campus, et que vous en avez déjà payé en partie, vous devriez pouvoir soustraire ce montant du budget total requis.

 

Exigence #5 : être en bonne santé et avoir souscrit à une assurance santé

Pour faire la demande d'un visa étudiant, vous devez aussi remplir les critères de santé définis par le gouvernement australien. C'est-à-dire :

  • Ne pas être porteur d'une maladie infectieuse, comme la tuberculose par exemple, qui présenterait une menace à la population et qui nécessiterait des soins trop coûteux ou qui réduirait l'accès des citoyens australiens à un service de santé.
    Venant de France, un pays à bas risque, vous échapperez à la visite médicale et répondrez uniquement à quelques questions.
    Seules exceptions : les personnes qui comptent se former dans les secteurs de l'éducation et de la santé.
  • Par contre, tout étudiant doit obligatoirement souscrire à une assurance santé étudiant, que les autorités australiennes appellent Overseas Student Health Cover (OSHC), qui couvre les frais médicaux pendant la durée du séjour.

A noter que les ressortissants Belges, quant à eux, sont couverts par un "Reciprocal Health Care Agreement", un accord sur les soins de santé conclu avec l'Australie.
En tant que Belges, vous n'avez donc pas l'obligation de souscrire à une assurance santé spécifique. Néanmoins il est fortement recommandé d'avoir une assurance complémentaire.

 

Exigence #6 : faire preuve d'un "bon caractère"

Dans le formulaire, quelques questions évaluent votre "caractère".

Cela n'a aucun rapport avec vos traits de personnalité... L'objectif est ici de connaître vos antécédents judiciaires : si vous avez commis un délit en France, avez été expulsé d'un pays, etc.

Même si on ne vous réclamera pas forcément un extrait de casier judiciaire, inutile de mentir aux autorités australiennes ! De plus, elles peuvent se montrer clémentes si vous expliquez bien votre situation...

Une des conditions pour obtenir un visa étudiant, c'est aussi ne pas avoir de dette envers le gouvernement australien.

 

Exigence #7 : comprendre les obligations de votre visa

Si vous avez 18 ans ou plus, vous déclarez, en plus de comprendre les obligations de votre visa, respecter durant votre séjour les valeurs australiennes.
Cela peut se traduire de plusieurs façons : adopter le mode de vie local ou ne pas enfreindre la loi.

 

A noter

Sur le site de l’immigration, un « Document Checklist Tool » vous permettra de savoir quel document vous avez besoin de fournir selon telle ou telle situation !

 

Les cas spécifiques

Si vous pensez que votre situation est plus compliquée que la normale... vous vous retrouverez peut-être dans ce qui suit.

 

Vous n'êtes pas encore majeur

Si vous avez moins de 18 ans, un de vos parents ou tuteurs légaux doit vous accompagner en Australie.
Avec la permission d'une de ces personnes, vous pouvez aussi venir avec un membre de votre famille ayant plus de 21 ans ou même seul, par exemple en famille d'accueil, si c'est arrangé et approuvé par votre établissement d'enseignement. Votre tuteur légal aura besoin du visa 590 (Student Guardian visa).

 

Vous souhaitez intégrer ou avez un enfant en école primaire, au collège ou au lycée

Renseignez-vous sur les critères supplémentaires définis par le site de l’immigration en Australie…

 

Vous êtes déjà en Australie

Sur le territoire australien au moment du dépôt de la demande ? C'est simple, prenez en compte les critères ci-dessus.

Seule condition supplémentaire, être en possession d'un « qualifying visa » ou en avoir eu un dans les 28 jours précédant la demande. Vous trouverez la liste de ces visas sur le site de l'immigration australienne.

 

Vous avez des enfants, êtes mariés...

Si c'est votre cas, vous êtes obligés de déclarer les membres de votre famille lors de la demande de visa, même s'ils ne voyagent pas avec vous. S'ils viennent en Australie, ils devront satisfaire certaines exigences et vous devrez fournir la preuve de pouvoir les soutenir financièrement.

 

Et si vous avez besoin de vous faire aider pour les formalités...

Pensez aussi à consulter un agent d'immigration si votre cas est compliqué. Il pourra vous aider à déterminer le visa qui s'applique à votre situation et vous aidera à constituer le dossier de demande de visa.

 


Guide-Australie.com, expert en vie australienne !

Facebook Guide Australie   Twitter Guide Australie  Google+ Guide Australie  Guide-Australie.com, le blog !

Guide-Australie.com est le site de référence sur l’Australie pour tous les Français et Francophones.
Conseils aux personnes qui effectuent un voyage en Australie, aux futurs expatriés qui partent vivre en Australie, aux étudiants qui souhaitent poursuivre leur cursus en Australie et aux jeunes voyageurs en PVT / WHV qui viennent passer une année combinant vacances et travail en Australie.

 

www.pvtcanada.com      www.working-holiday-visas.com         www.guide-sydney.com           www.guide-melbourne.com