DOSSIER : Trouver un logement

Location / colocation

Vous avez trouvé un port d'attache ? Une fois votre emploi en poche, il vous faut LE logement idéal.

Seulement voilà, vous hésitez entre prendre un logement seul et ainsi être tranquille ou bien partager cette expérience à plusieurs et par là-même limiter les dépenses.
Chacune des deux solutions à ses avantages et ses inconvénients mais une seule des deux sera parfaite selon votre situation.
Avantages, inconvénients, pièges et infos indispensables pour trouver votre « home sweet home ».

 

Location ou Colocation ?

Règles de bases de l’immobilier australien

  • Le loyer se paye à l'avance et à la semaine.
  • Les chèques et le liquide sont souvent refusés par les agences (préférez le virement bancaire en ligne).
  • Bonne nouvelle : les frais d'agence sont à la charge du propriétaire, pas de frais supplémentaires d'agence à prévoir de votre côté !

 

Colocation, la vie en communauté

BUDGET

icon-dollarChambre (grandes villes) ........... de 150 à 300 AU$ / semaine

VOUS ÊTES ?

  • Socialement dépendant des autres,
  • Un amoureux des relations interculturelles,
  • Tout nouveau dans le monde de la location « sans parents ».
Inconvénients Avantages
  • Vous êtes toujours entouré ! Adeptes de la méditation ou du naturisme, peu de colocations sont faites pour vous. Surtout si vous êtes en chambres partagées.
  • La bonne ambiance dérape parfois dans les gros groupes. La copine du copain, la sœur du voisin... Les débordements et la surpopulation peuvent gâcher la fête.
  • Certains colocs sont maniaques ou laxistes. Il faut faire preuve de diplomatie pour trouver des compromis, comme dans une équipe : tous dans le même bateau ! 
  • Vous êtes toujours entouré. Une question, un problème ? Hop, un coloc !
  • Vous pouvez trouver facilement un logement pour moins de 6 mois
  • Coût moins élevé et plus d'espace dans les pièces communes voire possibilité de jardin...
  • Pas ou peu de contraintes administratives.

 

OÙ CHERCHER ?

Sites spécialisés (annonces de location appartements et maisons) :

Les offres sont aussi sur les poteaux des feux tricolores, dans les backpackers, dans les petites annonces (journaux)...

 

LES PIÈGES À ÉVITER

  • Le locataire principal n'a pas payé son loyer depuis plusieurs mois et va profiter de votre arrivée pour s'échapper... Et c'est sur vous que retombera le sac de nœuds ! Pour éviter cet impair, assurez-vous que le locataire est là depuis plusieurs mois, c'est bon signe. Et n'hésitez pas à le questionner et à faire confiance à votre instinct.
  • Si l'on vous demande de signer le bail en votre nom ou de verser de l'argent avant d'avoir visité ou d'avoir une clé... Fuyez !
  • Les offres type « loyer gratuit contre menus services ». Il est rare que les services en question se limitent à quelques courses ou du ménage. Surtout quand l'annonce en question précise l'âge ou le sexe des colocataires recherchés.
Conseil Picto-conseil
Ne négligez pas la première rencontre avec vos futurs colocataires, c'est un « entretien d'embauche » à double sens avec votre nouvelle famille.
Une bonne ambiance est nécessaire, mais un minimum de sérieux également.
Essayer de rencontrer un maximum de vos futurs colocs, si possible seul à seul.
Si leur tempérament vous plaît, banco ! Si vous les trouvez « bizarres » ou « pas francs », visitez-en d'autres!
La colocation est une aventure humaine. Faites du relationnel votre priorité.

Location individuelle : l'intimité et l'indépendance !

 

BUDGET

icon-dollarStudio ou T1 ............... de 200 à 600 AU$ /sem.

 

VOUS ÊTES ?

  • En couple
  • Un incorrigible indépendant
Inconvénients Avantages
  • Vous ne pouvez compter que sur vous-même (à moins d'avoir de super voisins). À vous la débrouille pour vous meubler, cuisiner, trouver de la farine à 22h ou faire une lessive.
  • Les démarches administratives seront à effectuer seul : internet, électricité... Ces prestations ne sont pas toujours incluses et devront donc être résiliées au moment du départ.
  • Si vous n'êtes pas du genre à inviter facilement, votre appartement vous semblera bien vide le week-end.
  • L'indépendance !
  • Vivre en sous-vêtements, cuisiner au milieu de la nuit, squatter la télévision toute la journée, nettoyer tous les 36 du mois... sans être dérangé ou dérangeant.
  • Vous ne devez de comptes qu'à votre propriétaire. Cela allège la partie relationnelle.
  • La sécurité et le calme: pas d'allées-venues chez vous sans un contrôle total de votre part.
  • Les équipements : plus petits, les appartements sont aussi dans des immeubles plus sécurisés et offrant parfois une salle de sport et une piscine...

 

OÙ CHERCHER ?

Sites spécialisés (annonces de location appartements et maisons) :

Particulier à particulier (également sur les poteaux aux feux rouges, dans les backpackers et journaux locaux) :

Passer par une agence peut vous faciliter la tâche et ne vous coûte pas forcément plus cher car en Australie, les frais sont à la charge du propriétaire.

 

EN PRATIQUE

 

Meublé ou non meublé ?

Il est possible de louer un logement meublé, semi meublé ou bien non meublé.

L'appartement non meublé vous coûtera évidemment moins cher mais calculez bien le coût de l'aménagement. Si vous pouvez facilement vous passer de la commode Louis XV, un lit reste indispensable !

Par ailleurs, si vous achetez tous vos meubles, pensez qu'il faudra les revendre à la fin de votre séjour.

Enfin, il est plus facile de demander un bail de courte durée (3 mois ou 6 mois) pour les logements meublés.

 

Bail

Le bail contient notamment les informations suivantes :

  • L'identité et les coordonnées du bailleur et du locataire
  • Celles de l'agence si concernée,
  • L'adresse du logement,
  • La durée de location (en général 6 à 12 mois mais il est possible de trouver moins),
  • Les montants des loyers, du dépôt de garantie,
  • Il est à reconduction tacite.

 

Préavis

Vous devez informer le propriétaire de votre départ au minimum 21 jours avant.
Lui doit vous prévenir au minimum 60 jours avant votre départ imposé. Toutefois, vérifiez bien ces informations sur votre bail.

 

Visites

En général le mercredi et le samedi, sans rendez-vous (« Open inspection » - portes ouvertes) avec un agent immobilier / propriétaire pour répondre à vos questions.
Les agents ont avec eux des dossiers de candidature et peut-être même un listing d’autres locations avec les visites prévues.
Un salaire régulier et une bonne présentation peuvent jouer en votre faveur.

 

Dépôt de garantie :

Il n'est pas obligatoire.
Pour un logement vide : 4 semaines de loyer.
Pour un meublé : 6 semaines de loyer si <250 $/semaine.
Autres meublés : pas de limite.

 

LES PIÈGES À ÉVITER :

  • Si l'on vous demande de l'argent pour une visite ou plus de dépôt de garantie que stipulé ci-dessus... Fuyez !
  • Assurez-vous d'avoir tous les papiers réglementaires : bail, quittances de loyer...
  • Vous DEVEZ payer le bail jusqu'à son terme ! Si vous devez quitter le logement malgré tout, assurez-vous d'avoir de l'argent de côté ou de trouver un sous-locataire.
  • Les offres type « loyer gratuit contre menus services ». Il est rare que les services en question se limitent à quelques courses ou du ménage. Surtout quand l'annonce en question précise l'âge ou le sexe des locataires recherchés.
Conseil Picto-conseil
Avant de vous engagez, prenez le temps de prospecter. Une fois installé pour une période donnée, rien de plus compliqué que de tout chambouler.
Repérez, aux alentours : transports, cyber café, laverie, supermarché, parking...
Réunissez les numéros utiles : propriétaire, compagnies d'eau, d'électricité...

Bons plans pour s'équiper

Les « op' shops »

(pour « opportunity shop »),
aussi connus sous le nom de « thrift shop » ou « second hand stores» vous proposent vaisselle, mobilier, linge de maison, vêtements et autres pépites à prix sacrifié (couette à 10 $, taie à 1 $, clic-clac à 50 $... selon arrivage). Ceux-ci fonctionnent grâce à des bénévoles : les horaires d'ouverture seront à vérifier au préalable.
De plus, les fonds sont reversés en partie à des associations humanitaires !

Parmi les plus connus, dans chaque moyenne/grande ville australienne : Vinnies , Salvos (Salvation Army), Red Cross (Croix rouge).

 

Les « garage sale »

Une fois de temps en temps, un foyer australien décide de ranger son garage, son grenier, sa maison, bref de faire un bon nettoyage de printemps... et c'est à vous de jouer ! Prix exceptionnellement bas, mais il faut avoir de la chance, « tomber dessus » et se lever tôt. Les Garage Sales ont généralement lieu le week-end et sont annoncés dans le voisinage par des affiches "home-made". Ouvrez les yeux dans votre quartier !

 


Le petit lexique de survie pour l'immobilier

Comprenez tout, tout de suite !

 

Bond Dépôt de garantie (restitué à votre départ si tout s'est bien passé).
Lease Bail
Agreement Contrat
Notice Préavis
Rent Loyer
Tenant / subtenant Locataire / sous-locataire
Owner Propriétaire
Flate mate/ room mate / house mate Colocataire (appartement / chambre / maison)
Condition report État des lieux
Inspection Visite
Furniture / furnished Meuble / meublé


Guide-Australie.com, expert en vie australienne !

Facebook Guide Australie   Twitter Guide Australie  Google+ Guide Australie  Guide-Australie.com, le blog !

Guide-Australie.com est le site de référence sur l’Australie pour tous les Français et Francophones.
Conseils aux personnes qui effectuent un voyage en Australie, aux futurs expatriés qui partent vivre en Australie, aux étudiants qui souhaitent poursuivre leur cursus en Australie et aux jeunes voyageurs en PVT / WHV qui viennent passer une année combinant vacances et travail en Australie.

 

www.pvtcanada.com      www.working-holiday-visas.com         www.guide-sydney.com           www.guide-melbourne.com