DOSSIER : Animaux australiens

Wombat

Imprimer cette page

 

Le wombat, en bref...

  • Le wombat est un mammifère de la famille des marsupiaux.
    Il ressemble à un petit ourson trapu et court sur pattes.
  • Le wombat est natif d'Australie et il existe 3 espèces différentes.
  • Il creuse des terriers avec la force de ses pattes et ses grosses griffes.
  • Animal nocturne, il cherche sa nourriture le soir et dort la journée.
    Herbivore il se nourrit d'herbes, de racines et de mousse.
  • Ses dents poussent éternellement.

Origine de son nom et espèces

Wombat Australie

Le wombat doit son nom à des racines aborigènes "vomat" ou "wombach".

On compte 3 espèces :

  • Le wombat commun :

    Espèce la plus répandue, ils vivent largement tout le long des zones situées sur les côtes du New South Wales, débordant sur les côtes sud du Queensland, les côtes est et ouest du Victoria ainsi que sur les îles de Tasmanie et Flinders Island.
  • Le wombat à nez poilu du Sud :

    Moins répandue cette espèce est néanmoins largement présente sur les côtes de South Australia en s'étendant un peu sur celles de Western Australia.
  • Le wombat à nez poilu du Nord :

    Espèce extrêmement rare, on les trouve dans une seule petite zone reculée du Queensland.

 

Ses caractéristiques

Le wombat est un marsupial corpulent et fort, ressemblant d'une certaine manière à un petit ourson avec des petits airs de marmotte.
Il est natif d'Australie et vous ne l'apercevrez nulle part ailleurs.

Il peut mesurer jusqu'à 1,30 mètres et peser jusqu'à 36 kilos !
Mais en moyenne il fait 1 mètre pour 25 kilos. Son espérance de vie varie entre 5 et 15 ans lorsqu'il est en liberté et jusqu'à 30 ans en captivité.
Malgré sa corpulence, il peut courir à une vitesse atteignant jusqu'à 40km/heure.

Animal puissant et très intelligent, également entêté et déterminé, face à un obstacle il n'hésitera pas à foncer dessus plutôt que de le contourner. Doté d'une tête large et plate, ses yeux et ses oreilles sont de petite taille et son cou est court mais très musclé.

Couvert d'une fourrure douce et épaisse, celle-ci peut revêtir différentes couleurs variant de sable à marron ou même de gris à noir. Sa queue très courte est pratiquement recouverte et masquée par sa fourrure.

Ses pattes costauds mais courtes possèdent de grosses griffes qui lui permettent d'exceller dans l'art de creuser des terriers. Parmi les animaux connus pour creuser des terriers, le wombat est le plus gros au monde.
Il préfère trouver des terres hydratées, plus faciles à creuser pour fonder son habitat. Souvent situé proche des ravins, son terrier peut mesurer jusqu'à 30 mètres de long et plusieurs mètres de profondeurs. Il lui assure fraicheur en été et lui procure chaleur en hiver.

Ses dents ont la particularité de ne jamais s'arrêter de pousser. Si l'une casse, elle repoussera.

Pour se laver, le wombat se roule dans le sable.

Alors que sa vue est plutôt médiocre, son ouïe et son odorat sont deux sens très développés chez le wombat. Il possède aussi une vraie sensibilité pour les vibrations.

Animal nocturne et timide, il passe le plus long de sa journée dans son terrier en train de dormir et sort le soir pour chercher sa nourriture. Il dort très souvent sur le dos, les pattes en l'air.

 

Le bébé wombat et sa maman

La femelle wombat devient féconde à partir de l'âge de 2 ans. L'accouplement s'observe généralement entre les mois de septembre et de décembre et la gestation dure 20 à 22 jours.

La maman donne généralement naissance à un seul bébé, que l'on appelle joey. Il pèse environ 1 gramme pour 3 centimètres.

La poche de la maman wombat située sur son ventre s'ouvre vers l'arrière, contrairement aux autres marsupiaux, pour ne pas recouvrir le bébé de poussières de sable ou de terre lorsqu'elle creuse un trou.

Le bébé reste au maximum 10 mois dans la poche de sa maman et en tout vit 2 ans à ses côtés.

 

Comment se nourrit-il ?

Herbivore, le wombat mange de l'herbe, des racines et de la mousse. Le soir lorsqu'il sort pour se nourrir, il passe entre 3 et 8 heures à brouter et peut parcourir jusqu'à 3km.

Alors qu'il partage très souvent son terrier avec d'autres wombats, il fait preuve de possessivité concernant les territoires qu'ils explorent pour chercher sa nourriture. Il les marque en laissant trace de ses odeurs et en déposant ses excréments. Pour le défendre face à un intrus, il usera de grognements, de cris stridents quitte à aller jusqu'à le pourchasser.
Les odeurs des excréments sont différentes d'un wombat à un autre. En les déposant à l'extérieur de son terrier, le wombat peut ainsi facilement retrouver sa maison lorsqu'il rentre d'une nuit longue à chercher sa nourriture.

 

Son habitat et sa survie

L'agriculture et les habitats humains ont repoussé les wombats vers des collines et montagnes accidentées. De ce fait, la structure naturelle de l'habitat du wombat a considérablement changé et a eu pour conséquence de réduire massivement sa population.

De plus les dingos, les renards et les diables de Tasmanie sont des prédateurs connus. S'ajoutent les accidents sur les routes où bien souvent les wombats y perdent leur vie.

Le wombat est une espèce protégée partout en Australie sauf dans les zones Est du Victoria où il est considéré comme nuisible et se retrouve souvent abattu.